Conférence introductive par Colette Dubois, suivie de la diffusion du film « La soif du monde » de Yann Arthus-Bertrand.

Un défi pour Djibouti-ville : la gestion de l’eau 1898-1947
Colette Dubois, professeure émérite à l’Université Aix-Marseille

Comment, dans un environnement hostile, furent gérées l’alimentation et la distribution de l’eau potable à Djibouti ?
Nous montrerons comment l’eau, captée et distribuée, a stimulé la croissance de la capitale et ses activités, en conditionnant la naissance de nouveaux paysages, tout en créant des inégalités sociales. Esquisser une histoire de l’alimentation en eau de Djibouti-ville, c’est montrer les réalisations et les échecs dans un temps dont les bornes (1898-1947) sont aussi celles d’une certaine croissance djiboutienne.

Le film documentaire «La soif du monde» de Yann Arthus-Bertrand s’intéresse à l’un des enjeux majeurs pour la survie des populations : l’eau douce et son accès à travers le monde. En 2012, près de 11% de la population n’a pas accès à l’eau potable et ne possède pas de toilettes.

MARDI 5 FÉVRIER – 19H

Salle Arthur Rimbaud

Tarif adhérents : gratuit
Tarif non adhérents : 500 DJF