Un film documentaire en deux parties, chacune d’environ 90 minutes, sous le titre : « Mai 68, un étrange printemps », réalisé par l’historien et cinéaste Dominique Beaux, présentant pour l’essentiel les témoignages d’acteurs issus du monde politique, de la fonction publique, des unités de police de terrain.
Le film de Dominique Beaux apporte un regard original porté par des témoins peu sollicités, et aide à saisir les forces et les faiblesses d’un ordre social vacillant sur ses bases.