ATL, ce sont quinze danseurs, âgés de 16 à 27 ans. Polyvalents, ils maîtrisent aussi bien  le hip-hop, que la salsa ou encore l’african music et la danse contemporaine. Le groupe a été créé en 2005 et est devenu une valeur sûre du paysage de la danse urbaine djiboutienne ; ils ont notamment accompagné l’artiste américain Michael Menor ou encore le rappeur grec Spike 69. Après une pause de plus de deux ans, les artistes reviennent sur le devant de la scène.